Un commissariat attaqué à l’acide

Quatre policiers ont été intoxiqués ce lundi 3 février à 21h20. Trois bouteilles d’acide ont été jetées dans la cour du commissariat de Boissy-Saint-Léger. L’une d’elle a explosé.

Ce ce lundi 3 février à 21h20, trois bouteilles d’acide ont été jetées dans la cour du commissariat de Boissy-Saint-Léger (Val-de-Marne). L’une d’elle a explosé dégageant une odeur âcre jusque dans les locaux. Quatre policiers ont été intoxiqués.

Ils ont riposté en lançant une grenade de désencerclement DMP (dispositif manuel de protection) pour mettre les auteurs en fuite et établir un périmètre de sécurité. Le laboratoire central de la Préfecture de police s’est rendu sur place, ainsi que 11 engins de sécurisation, 40 sapeur-pompiers et un médecin du Samu.

Les 4 policiers intoxiqués ont été transportés à l’hôpital. Selon le laboratoire central, les bouteilles pourraient contenir de l’acide chlorhydrique. Une sécurisation a été mise en place dans la cité voisine de la Haie-Griselle. L’enquête est confiée au commissariat de Boissy-saint-Léger. Il n’y avait pas eu d’interpellation ce mardi au matin.

Commentez l'article via votre compte Facebook
Aller à la barre d’outils