Des centaines de jeunes gens défilent devant la fenêtre de cette femme de 88 ans

Tinney Davidson, 88 ans, salue depuis longtemps les jeunes gens qui passent devant chez elle pour se rendre à l’école. Maintenant, elle va déménager dans une maison de retraite et les jeunes ont tenu à la saluer et à avoir un geste très spécial pour elle.

Parfois, ce sont les plus petits gestes qui ont le plus d’impact sur les autres. Une petite chose comme saluer quelqu’un peut améliorer la journée entière pour cette personne !

C’est du moins quelque chose que Tinney Davidson, âgé de 88 ans, pensait et avait décidé de mettre en pratique !

Quand elle et son mari ont emménagé dans leur maison en 2007, une routine a commencé à émerger. Tous les matins, ils s’asseyaient et regardaient par la fenêtre lorsque les enfants et les jeunes allaient à l’école et tous les matins, les élèves regardaient par la fenêtre.

«  J’aime juste la réaction des enfants et leur apparence. Je pensais que ’s’ils regardent toujours, je leur ferais signe’ et c’est ainsi que tout a commencé », a confié Tinney à CBS en 2014.

Depuis ce jour, elle et son mari se sont assis et ont salué les enfants qui passaient tous les jours.

Lorsque le mari de Tinney est tragiquement parti en 2014, Tinney a continué à faire signe aux enfants, ce qui lui remontait le moral malgré le décès de son mari.

Lors de la Saint-Valentin, il y a trois ans, un hommage lui a été rendu à l’école où elle a reçu beaucoup d’amour, de fleurs et de chocolat de la part de ses écoliers. Il s’est avéré qu’ils appréciaient sa routine matinale plus qu’elle n’aurait jamais cru possible.

Et puis est venu le moment où Tinney déménage dans une maison de retraite. Quand la nouvelle que Tinney ne serait plus là à les saluer, les écoliers ont senti le besoin de faire quelque chose pour elle.

Plus de 400 jeunes se sont rassemblés devant la maison de Tinney avec des pancartes pleines d’amour pour pouvoir lui dire bonjour une dernière fois et la remercier pour toutes ces années.

‘Nous vous aimons’ , ‘Merci d’être aussi fantastique’, et bien d’autres messages pouvait-elle lire sur ces pancartes tenues par les jeunes.

Tinney éclata en sanglots devant le nombre de jeunes qu’elle avait réellement touchés et combien cela avait apprécié.

 

Commentez l'article via votre compte Facebook
Aller à la barre d’outils