Microsoft lance sa Xbox One S All-Digital : la première console sans lecteur de jeu

La nouvelle Xbox One S All-Digital est disponible ce mardi. Première console de salon à miser uniquement sur le téléchargement de jeux vidéo, elle veut s’inscrire dans une nouvelle tendance. Fini les boîtes qui traînent, bonjour le dématérialisé qui doit mener vers le futur du jeu vidéo, le cloud gaming.

Depuis plusieurs mois, amateurs de jeux vidéo et spécialistes ont un mot à la bouche : cloud gaming. La possibilité de lancer des jeux depuis de lointains serveurs sans avoir besoin d’une console dernier cri ou d’un ordinateur embarquant les innovations de pointe. Même votre smartphone voire votre simple navigateur web en sera capable, épaulé d’une manette connectée en Bluetooth ou d’un clavier physique, si on en croit la récente présentation du futur service Stadia de Google. Faire tourner sur n’importe quel support des jeux aussi exigeants en matière de puissance qu’Assassin’s Creed Odyssey, Red Dead Redemption 2 ou FIFA 19, le rêve pour beaucoup.

Pour y parvenir, le cloud gaming  -ou jeu vidéo dans le nuage- va miser sur le streaming, à la façon d’un Netflix ou d’un Spotify. Demandez, lancez et jouez ! Tranquillement installé sur son canapé, sur son lit ou même dans le métro, il a la promesse d’une expérience la plus simple, rapide et fluide possible. Fini les boites qui s’entassent sur les étagères pour des jeux vidéo qui ne tourneront peut-être qu’une seule fois sur la console. Fini de devoir acheter sans cesse le matériel dernier cri dont les mises à jour seront gérées sur les serveurs. Tout ce qu’il faudra, c’est une connexion stable et de haut débit.

Microsoft planche sur le sujet depuis longtemps avec l’annonce l’an dernier du Projet xCloud. Il est même passé en phase de tests « à la maison » afin de faire tourner des jeux sur des tablettes ou des smartphones avec des connexions standard.

Commentez l'article via votre compte Facebook
Aller à la barre d’outils