Il invente une pilule parfumant les pets au muguet…

En voilà un cadeau original pour le 1er mai. Christian Poincheval, un Mayennais de 69 ans, vient de commercialiser une nouvelle pilule pour parfumer les flatulences au muguet. Cet inventeur, qui vit à Gesvres (Nord-Mayenne), en est déjà à son cinquième parfum. Il avait commencé par la rose et la violette puis le chocolat pour Noël et, enfin, parfum gingembre pour… la Saint-Valentin. Et donc depuis plusieurs jours et « après 4 années de travail », voici le parfum muguet.

Mais, comment lui est venue cette idée de gélule pour parfumer les pets ? « Il y a une dizaine d’années, je sors d’un restaurant en Suisse, j’avais mangé des choses excellentes, mais ma digestion était dramatique, raconte ce père de deux enfants qui a exercé de nombreux métiers dans sa vie. J’avais le bide gonflé et les odeurs étaient désagréables côte flatulences. Je me suis dit : « Ce n’est pas possible, il faut mettre au point une pilule qui parfume les pets ! » » Inventer, c’est le leitmotiv de Christian Poincheval, qui a déjà à son actif le café en brique prêt à boire, le papier toilette de poche ou le papier toilette imprimé.

Conçus en labo, « ces compléments alimentaires à base de charbon, argile, plantes aident au fonctionnement digestif », explique celui qui a tout d’un professeur Foldingue. Ils sont vendus en boîtes de 60 à près de 20 euros, exclusivement sur www.pilulepet.com. Des milliers de pilules sont écoulées par an presque partout dans le monde, « et dernièrement en Corée du Sud ». Côté posologie, il est recommandé d’en avaler 6 par jour : 2 le matin, 2 le midi et 2 le soir.

Le parfum muguet ? « Ça n’a pas été simple de maîtriser cette senteur, concède Christian Poincheval, qui a d’autres parfums en tête pour l’avenir. Avant de « lâcher » : « Au 1er mai, maintenant, fais ce qu’il te plaît, pète au muguet ! »

Commentez l'article via votre compte Facebook
Aller à la barre d’outils