Décès de Dick Rivers

 

Décédé le 24 avril 2019, le jour même de son anniversaire, Dick Rivers jouissait de nos jours encore d’une image de pionnier du rock “à la française”. Infatigable fan de rock, celui-ci avait débuté sa longue carrière au début des années 60, tout comme ses camarades de l’époque, Eddy Mitchell ou encore Johnny Hallyday.

“J’ai la grande tristesse de vous annoncer que Dick Rivers est décédé cette nuit des suites d’un cancer. Nos très affectueuses pensées à son épouse Babette ainsi qu’à toute sa famille”. C’est par ce message sobrement posté sur Twitter aujourd’hui que Denis Sabouret, le manager de Dick Rivers, a annoncé le décès de l’artiste. Terrassé par la maladie, “l’homme à la banane” avait pourtant encore sillonné les routes l’année dernière avec la tournée Âge tendre, où il partageait la scène avec d’autres idoles comme Sheila ou Dave.

Né à Nice le 24 avril 1945, Dick Rivers (de son vrai nom Hervé Forneri), sera tombé très tôt dans la marmite du rock’n’roll, une musique qui faisait alors à peine son apparition en France. À l’instar de Johnny Hallyday ou Eddy Mitchell, il décidera de tenter à son tour sa chance avec cette musique venue de l’autre côté de l’Atlantique en choisissant de s’affubler d’un pseudonyme anglophone et de former un groupe avec deux de ses copains.

Très vite, sa formation Les Chats Sauvages rencontrera un grand succès durant les années “yéyé” avec des titres comme “Hey Pony !, Est-ce que tu le sais?”, “C’est pas Sérieux” et surtout “Twist à Saint-Tropez”.. Pourtant, dès 1962 l’artiste décide de faire cavalier seul et se lance alors dans une carrière solo, qui selon les époques, sera jalonnée de succès, mais aussi d’échecs. Celle-ci permettra néanmoins au chanteur décédé à l’âge de 74 ans de léguer à la postérité pas moins de 33 albums studios.

Commentez l'article via votre compte Facebook
Aller à la barre d’outils