Au zoo de Berlin, la petite ourse polaire s’appellera Hertha, comme le club de foot

Une nouvelle mascotte en chair et en os. L’ourse polaire de quatre mois hébergée au Tierpark de Berlin (Allemagne) a été baptisée Hertha, du nom de club de foot berlinois qui la parraine.

« Berlin a une nouvelle chérie, et nous en sommes le parrain », a annoncé ce mardi le club Hertha BSC sur Twitter. « A Berlin tout est possible, même être une ourse polaire prénommée Hertha. »

L’équipe de football, fondée en 1892, doit son nom et ses couleurs (blanc et bleu) au nom d’un bateau à vapeur sur lequel l’un des fondateurs du club a navigué. L’oursonne, elle, est née le 1er décembre dernier au Tierpark, le zoo de l’ex-Berlin-Est. L’événement a suscité l’engouement des Berlinois : même en captivité, les chances de survie d’un bébé ours au-delà de trois mois sont faibles.

Si chaque naissance d’ours polaire suscite autant d’enthousiasme, c’est que les habitants de Berlin se cherchent un successeur à Knut, un plantigrade né en 2006 dans l’autre zoo de Berlin, à l’ouest. Élevé par un employé du zoo, l’animal était devenu la coqueluche de la ville… avant de décéder brutalement en 2011. Un mémorial lui est dédié dans le zoo, et la bête empaillée est exposée au musée d’Histoire naturelle de Berlin.

La capitale allemande a une affection particulière pour les ours, l’emblème de la ville étant justement un plantigrade. La mascotte (non vivante) du Hertha BSC en est un aussi, surnommé Herthinho.

 

Commentez l'article via votre compte Facebook
Aller à la barre d’outils