L’ex-boxeur Christophe Dettinger, accusé d’avoir frappé deux policiers, réclame 3 millions d’euros aux cagnottes Leetchi

 

L’ex-boxeur Christophe Dettinger, condamné à un an de prison ferme pour avoir frappé deux gendarmes lors d’une manifestation des « gilets jaunes », et son épouse demandent plus de 3 millions d’euros à la plateforme Leetchi.

Selon 20minutes, le couple a fait délivrer une assignation devant le tribunal de Paris dans laquelle il réclame précisément 3.120.768 euros de dommages et intérêts. D’après l’avocate de l’ex-boxeur, Laurence Léger, la cagnotte qui avait été ouverte alors qu’il était en garde à vue « devait durer 45 jours ».

Sauf que, face à la polémique, celle-ci a été fermée au bout de deux jours. Sur cette période, « plus de 145.000 euros avaient déjà été versés. Il suffit de faire le calcul », explique-t-elle à nos confrères.

Contactée par 20minutes, la plateforme indique de son côté qu’elle se conformera « bien évidemment » aux décisions de la justice. Vendredi matin, au tribunal d’Evry (Essonne), un premier rendez-vous entre les deux parties va avoir lieu.

Commentez l'article via votre compte Facebook
Aller à la barre d’outils